Annabelle Gral

vie et après

terre en replis

pour longtemps

craquelure

     de poussière

gong de respect

en pur

     souvenir enfoui

tertre reverdi

     sous le sommeil

chaque nuit

en deuil sous les pleurs

des œillets

jaunis

matin

de ma fenêtre je visionne

les artifices acoquinés

à la lumière

en

décomposition

et, insoumise,

je m'étonne

je crie devant la

roue écartelée

de sa pâleur

innée

je n'aime pas

errance

voyance

partance

tous les mots-anses

font mal

à mon

oreille

je les abolis

les délaisse

dès

que je pense

anatomique

mon corps a l'apparence de mon cerveau - un champ de vallons et de reliefs - un amalgame de stries et de couleurs veineuses - mon corps ne me plaît mais mon cerveau le sert bien - je le félicite de me souffler les mots pour décrire ce qui lui ressemble - ce corps protéiforme

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-youtube

© 2023 by EDUARD MILLER. Proudly created with Wix.com

Abonnement pour le site (newsletters, textes, suivi...)

ISSN : 2425-5947    

Découvrez le petit journal du FPM en piquant sur le taureau!

En affinité
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now