Ouverture du FPM N°10

Christine Jeanney

 

 

le radiateur électrique laisse échapper un bruit de serpent à sonnettes, régulièrement, un petit tempo rassurant, inquiétant, qui berce, qu'on oublie de noter, qui souligne gravement une pensée sèche ou hérissée de pointes ou de tumulte, qu'on voudrait fuir / sous la douche le bruit brouillé d'une sirène de sous-marin qu'on croit entendre, et le cerveau disjoint en deux moitiés qui pensent en parallèle, -1 l'une à l'alarme incendie venue d'un bâtiment voisin, alarme, car il y a de la ville plus loin, plus bas et tout autour, -2 l'autre une sirène en perdition métaphore d'une longue chute, larynx serré, gorge gonflée, promesse d'un étouffement prochain, alarme / les bruits passent les frontières de la peau, passent les portes d'entrée, portes de douche / des enfants jouent au volley-ball par-dessus le grillage qui sépare deux villes, deux pays, deux quartiers, deux rues, deux carrés de graviers identiques, il fait beau, les corps en étoiles colorées s'écartent en sautant pour saisir la balle avant qu'elle ne touche le sol / entre deux pays, deux statues géantes s'embrassent / entre deux quartiers la rivière bruisse / entre deux plaines la montagne sépare, les oiseaux crient en traversant / ailleurs un mur, peut se construire un mur, est décidé un mur, est élevé un mur, est conseillé un mur, une solution de mur, briques barbelés, ponctué de tourelles, gardes, caméras, mitraillettes, mur transparent, vitres blindées / les bruits traversent, pas les gens / loin, tout en bas, fond de l'abime, profond, une chaire liquide traversée d'éclats, de vestiges calcifiés, arrondis, coquilles incomplètes, coupantes, nautiles ébréchées, dentales et ammonites / les bruits traversent tête et corps, appellent la fantasmagorie et le futur et le passé dans le présent de leur sonorité / les bruits avalent la limite des choses et s'en défont / la sirène envoie son écho lancinant, code point point point trait trait trait point point point, rebondit sur les vitres, aux angles des poubelles designs, les bancs, sur les déchets utilisés, papiers, cartons pliés de packs de bière, une alarme bille solide heurte les bords, les limites, les barrières, les panneaux de sens giratoires, et qui, et toi

 

 

 

 

 

 

 

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-youtube

© 2023 by EDUARD MILLER. Proudly created with Wix.com

Abonnement pour le site (newsletters, textes, suivi...)

ISSN : 2425-5947    

Découvrez le petit journal du FPM en piquant sur le taureau!

En affinité
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now