David Grall

DÉLESTE

Quand même les massacres gratuits t’auront blasé (Comment s’en lasser, j’en conviens)

Toutes ces vies à priori sans valeur Passées sous ton crible

Péché? Si peu..

Que celui qui n’a jamais gâché Se prenne la première balle Les sirènes sonneront

L’appel à la purge

 

Le monde est ta cible Joue ta vie

À quitte ou double Piste tes proies Maîtrise la traque

Et fais-t’en l’unique autorité

 

Octroie-toi ta propre petite Apocalypse personnelle

Et ressens la paix dans le chaos À la renaissance prochaine

Tu atteindras peut être l’île L’alternative tropicale T’y refaçonneras l’âme

À des minéraux nouveaux

Si précieux et impalpable magma De particules rares

Tu pénétreras les entrailles de la terre Paradis violé

De nos ingénieries imaginaires

Bâtis-y les fondations

De ton propre temple interne Et de ton ombre baptise L’empreinte à la survie

 

Puis tu prendras Peut-être ton envol

Pour coloniser enfin l’atome ultime La particule virtuelle première T’y fondre à même l’algorithme

Et redevenir une fois de plus Poussière

Dans la stratosphère de pixels