Frédéric Dechaux

Les voies de l'incertitude

La Plénitude surgit des entrailles de la joie, des origines de la matière, de la source du vide éternel.

 

*

 

On se perçoit enfin présent au monde, si l'on accepte de s'abandonner sans réserve au Devenir. L'oubli de soi conduit vers l'harmonie : il favorise la circulation de flux impersonnels, il laisse la place à l'affirmation d'un devenir spontané.