Fabien Drouet

Je m'approche .

 

Ne plus savoir parler .

 

Te rejoindre . Un oubli .

Revivre dans l'odeur .

Te rejoindre .

Ou juste m'approcher .

Je suis là je n'attends pas . Animal

Ne plus croire .

Ne plus avoir de camp .

Malgré les oui les non qui ne sont plus que deux .

Quand il faut choisir .

Vite .

tu n'as pas le choix chez eux . Ici .

Mais ici c'est fini .

Je m'approche .

Un oubli .

Se rejoindre

Ou juste s'approcher

ne plus savoir parler Revivre dans l'odeur

vivre l'odeur

enfant confondre le matin le soir

et le bruit d'une porte qui claque

le rêve le geste

la peau

le lever

le coucher .

Oublier sa parure dans la cour d'une nuit . Qui dévore .

Et l'armure des salaires .

Nu

un peu plus nu

Jouer

Revenir

Partir .

A cheval dans le ventre .

Le mystère me perce

Transperce le crâne des idées .

Un soleil neuf une odeur 

point hors de mon ombre

qui s'allonge .

Tu ne cesses de fuir .

Je ne cesse de fuir .

Je suis là . Je n'attends rien de toi .

Te rejoindre .

Ou juste m'approcher

Te rejoindre

et revivre l'odeur .

 

Le tout premier message

 

 

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-youtube

© 2023 by EDUARD MILLER. Proudly created with Wix.com

Abonnement pour le site (newsletters, textes, suivi...)

ISSN : 2425-5947    

Découvrez le petit journal du FPM en piquant sur le taureau!

En affinité
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now