Ghyslaine LELOUP

 

 

Sur une image de Diane Arbus

Young man in a trench coat, 1971

 

 

 

Un homme qui a faim

Son regard loin en dedans

Un effroi très doux qui éblouit

Un regard qui a faim

D’un autre regard

Qui serait à hauteur d’homme

 

Conjuration du sourire
Quand je regarde les hommes
Je ne vois que leur tremblement

 

*

Sépulture erratique aux mille naufragés

Ou volupté des eaux premières

Des miroitements de la mer

À l’éclat d’un volier de cygnes

D’une lumière à l’autre voici le monde

Tenu serré dans une connivence bleue

Voici ton enclos de merveille et d’horreur

Pas moyen de sortir de là

Tu marches dans un bois

Sous les jacinthes affleure une mer ambiguë

 

 

*

Intuition avec son éclat de lame

Nous avons abandonné le jardin

Cendres

Cendres sur l'églantier

Cendres sur les vergers

Puis nous avons tranquillement refermé la grille

 

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-youtube

© 2023 by EDUARD MILLER. Proudly created with Wix.com

ISSN : 2425-5947    

Découvrez le petit journal du FPM en piquant sur le taureau!

En affinité
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now