Guillaume Simon

Rien

 

Je n'ai besoin de rien.

Laissez-moi six cordes, un fond de bouteille,

le souvenir de tes chevilles, un air nouveau,

une serviette de bain, une invitation,

l'envie d'y répondre.

Je n'ai besoin de rien.

Une table en terrasse, même petite,

le sourire de la patronne, même forcé,

un animal sympa, un chien, un grand terrain,

de la mozza pour mes tomates, une source, un puits,

une lettre de toi, un like peut-être,

et puis plus rien.

Fin

 

J’écris sans inspiration, c’est décidé.

Sans idée, sans message,

comme un prof d’aérobic, un CRS en faction,

une Miss Météo, j’écris.

Je fixe le lino du métro, j’attends, je m’applique,

je cherche l’étincelle dans un brushing,

une paire de bottines, une affiche,

je force le trait et casse la mine.

Fin.