Ligne de fuite

Arnaud Georges

Les sirènes de la culture.

La production de soi est devenue le leitmotiv de nos sociétés post-industrielles. Il s’agit de se réaliser, de s’épanouir, de se développer et de toujours être dans l’action. Cet appel généralisé à se dépasser, à conquérir de plus en plus d’autonomie, est à mettre en relation avec les transformations du monde du travail. Terminée la bonne vieille obéissance et le dressage des corps analysé finement par Michel Foucault. Aujourd’hui, c’est l’individu lui-même qui assure son conditionnement et qui s’engouffre dans les voies de l’auto motivation. Le plus grave, c’est que cette attitude se fait sentir dans d’autres sphères que l’économie ; elle sévit notamment dans le domaine culturel. Alors que les Grecs de l’âge classique étaient de grands spectateurs, l’Homme contemporain occupe le cœur du théâtre. Il a déserté les gradins pour se couler dans l’action et devenir l’acteur de sa propre vie. Cette dernière formule fait fureur dans les livres consacrés au développement personnel. L’inaction et la contemplation deviennent suspectes, suspectes et politiquement incorrectes. Il est de bon ton de partir en croisade contre toutes les formes de passivité, d’inertie. Honte à ceux qui ne deviennent pas créateurs et qui ne cherchent pas à briser toutes les distances entre leur égo et le monde.
Devenir entrepreneur de soi dans le domaine culturel, c’est créer, bouger, monter des projets, et bénir l’éviction des intellectuels et de la pensée, de ce qu’on appellera bientôt la culture attitude. L’idéologie culturelle, c’est peut-être son aspect le plus pervers, organise la chasse à l’élitisme et monte à l’assaut de ce qui ne peut être compris par tous. « Soyez commensurables ou disparaissez » disait en son temps Jean-François Lyotard. Ce que ne comprennent pas les chantres de l’égalitarisme culturel forcené, est que le néo libéralisme surfe sur cette vague pseudo démocratique pour éradiquer les dernières poches de résistance. Il avance derrière un paravent démocratique et secoue les chiffons caressants de la démagogie. La culture, comme l’écriture, ou la pensée sont des armes pour affronter le néant, pas des dopants pour courir le cent mètres.

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-youtube

© 2023 by EDUARD MILLER. Proudly created with Wix.com

ISSN : 2425-5947    

Découvrez le petit journal du FPM en piquant sur le taureau!

En affinité
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now