Luminitza C. Tigirlas

 

 

L’Attente exige rente à perpétuité
– nidifier reste à part –

Le Ciel excédé envoie frelons
– temps drôle de la superbe –

Des liquidités il n’y a que trop
– oiseaux – des nuées

Verticalement la nuit
couine de se découdre

Elle fantasme de se faire déplorer
par un drap blanc

L’Attente s’allonge sur le jour
Des ronces se disculpent