Murielle

Compère-Demarcy

 

Une esquille de chair à l’endroit

sous l’envers des paupières tant

la douleur foudroie

 

L’œil acéré gobe

des copeaux de cette écriture

des derniers fragments

les ultimes tortures

 

L’Écriture gicle

de ses épines de foudroiement

implantées dans le corps-esprit

mort-né de l’espèce

formidable repoussoir de l’homme

génital castré croyant

dixit Artaud

en son Innéité

 

condamné

à s’idolâtrer lui

sa propre icône castrée

son propre castrateur inné

issu du sperme de nulle part

ou de la saveur religieuse des ovaires

mante fécondant

l’ovule d’Erèbe

revisitée

gobée après l’acte crue dans sa tiédeur

du coït tué dans l’œuf

 

 

 

 

 

 

 

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-youtube

© 2023 by EDUARD MILLER. Proudly created with Wix.com

ISSN : 2425-5947    

Découvrez le petit journal du FPM en piquant sur le taureau!

En affinité
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now