Un kilo de plumes, un kilo de plomb

Sandrine Cuzzucoli

 

 

 

AINSI IL AVAIT FALLU NOUS LESTER DE POIDS LOURDS DES GRIZZLIS DE FRAYEURS. IL AVAIT FALLU SE LESTER DE FRAYEURS. PARFOIS AU DÉTOUR D'APPELS DU PIEDS LÉGERS COMME ÇA L'AIR DE RIEN ON S'ÉTAIT HABILLÉS LÉGER ON AVAIT MARCHÉ COMME SI ON AVAIT MARCHÉ NUS SANS FAIRE DE BRUIT DU COTON ET LÀ ON AVAIT DÉBALLÉ. ON AVAIT ÉTÉ SURPRIS DE DÉBALLER DE LAISSER ALLER DE LAISSER COURIR LE MOULINET DE TAPER SUR L′ÉPAULE DU VENT DES OURS D′ÉCOUTER NOS SILENCES LOURDS DE SÉDIMENTS ET DE GRIZZLIS DROITS PLANTÉS DEVANT NOUS DES OURS C′ EST GROS. POURQUOI CE MOMENT OÚ L'ON AVAIT PLUS PU TENIR DEDANS ? LA PEAU DU GRIZZLI NOUS POUSSAIT PARTOUT SUR LA LANGUE LA LANGUE SENTAIT L'OURS SENTAIT LE GRIZZLI. DU SOURD DE DÉCOFFRAGE. POURQUOI À UN CERTAIN MOMENT ? PARCE QU'IL AVAIT FALLU SE LESTER DU POIDS D'ANIMAUX PRÉHISTORIQUES SEMBLAIT-IL INSCRITS DANS DES ROCHES COUSUES DE MIMIQUES EMBARASSÉES EMBRASÉES DU FEU DES YEUX DES ANIMAUX EN VRAI MAINTENANT. DONC CELA AVAIT ÉTÉ JUSTE ET BON DE SUIVRE LA PISTE DES OURS ET DES ROCHES DE LES SUIVRE CONFIANTS DE NE PAS AVOIR PEUR DE SE RÉCONCILIER AVEC TOUT. PRESQUE. OU. POUR UN PEU.  D'UN COUP DES ÉCLUSES OUVERTES L'EAU LÉGÈRE EN CASCADE CREVER LES OREILLERS DE PLUMES DE PLOMB QUI NOUS FAISAIENT DORMIR DANS DES GROTTES AUX PAROIS REMPLIES D'ANIMAUX MAIS FIGÉS INSCRITS IL ÉTAIT INSCRIT QUE LE SOMMEIL DEVAIT PORTER CONSEIL. NOS NUITS DE PLOMB NOS MOTS DE PLUMES EN PLEIN JOUR DANS DES CHEMINS DE VENT DE PLUIE ET DE NEIGE. MARCHER SUR LA NEIGE LES FLEURS DE CERISIERS DANS NOS BOUCHES DÉVASTÉES D'AVOIR DÛ MÂCHER DU PLOMB CE KILO DE MOTS DE PEURS DE HEURTS NOS PLAIES. IL AVAIT FALLU SE LESTER À UN MOMENT QUAND RIEN NI PERSONNE NE NOUS L'AVAIT ORDONNÉ SE LESTER DE TOUT LE PLOMB EN AVOIR GROS SUR LA POITRINE DES PLUMES UN KILO DES VALLÉES OUVERTES TOUTE POITRINE OUVERTE MOTS LANCÉS À LA FACE DES GRIZZLIS.  PRÊTS À ALLER FAIRE AVEC EUX UN PIQUE-NIQUE UN TOUR VIREVOLTER C'EST FANTASIA. LA TÊTE LOURDE DU PLOMB ACCUMULÉ SUR L'OREILLER FRAIS QUI SENTAIT L'EAU DE COLOGNE  À  PARLER. TIENS L'OURS VOILÀ CE QUE C'EST QUE DE SENTIR BON. MAIS NE M′EMBRASSE PAS TOUT DE MÊME APPRENDS À TENIR TES DISTANCES ON NE GAGNE PAS EN PLUMES COMME ON PISSE EN L'AIR. NON. ON NE SENT PAS BON COMME ET QUAND ON VEUT. ET PUIS C'EST PAS VRAI QU'ON SENT BON. SENTIR BON C'EST UNE IDEE QUE L' ON SE FAIT. DONC IL AVAIT FALLU SE LESTER DE POIDS LOURDS DES STATUES SOUS DES TAPIS SUPERPOSÉS DES PILES DE TAPIS OÚ AVIONS-NOUS MIS NOS CORPS ? UN RIDEAU DE PLUMES PEUT-ÊTRE UN SOIR DE NOËL OU UN JOUR DE KERMESSE D′ÉCOLE ÉTAIT TOMBÉ SUR CES TAPIS OÚ NOUS NOUS TROUVIONS CACHÉS COMME DANS UN OCÉAN DE TOURBE ET NOUS AVIONS SENTI DESSOUS DES VIBRATIONS DU PROFOND DES MOUVEMENTS DE L'EAU IMPERCEPTIBLES D′ABORD NOUS LES AVONS SENTIS QUI  ONT ÉMIS DES SONS. DES SONS DE VOIX. DIVERSES VOIX. DES LUMIÈRES DE PLUMES ÉTAIENT DESCENDUES À LA RICOCHETTE L'EAU BLEUE FONCÉE DU FOND DE L'EAU AVAIT LAISSÉ ENTRER DU JAUNE ÉCLAIR EN DES SPIRALES DES SPIRALES DE LUMIÈRES ET DE PLUMES. SOURD DE DÉCOFFRAGE. ON AVAIT QUAND MÊME UN KILO DE PLOMB MINIMUM D'EAU ET D'OURS SUR NOS YEUX À CE MOMENT-LÀ. PAS RIEN. BATTANTS. DES CHENILLES D'EAU FANGEUSE AVAIENT MUÉ SUR NOS LANGUES  À  LA SURFACE DE L'EAU ET DE LA PEAU DES OURS DES GRIZZLIS DE FRAYEURS C'ÉTAIT BEAU DE SORTIR DE LA SORTE HABILLÉS NOS VISAGES NOUVEAUX POURTANT NOS VISAGES DU DESSOUS QUI PARLAIENT. ALLAIENT ET VENAIENT. PARLAIENT. ALLAIENT.  ET NOUS REVENAIENT.

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-youtube

© 2023 by EDUARD MILLER. Proudly created with Wix.com

ISSN : 2425-5947    

Découvrez le petit journal du FPM en piquant sur le taureau!

En affinité
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now