Yan Kouton

Transfix

Me retrouver dans ce

corps enfiévré - te

regarder te regarder…

ne jamais m’en lasser

et même si tu crois

le contraire - savoir

que ma vie ne s’enflamme

que de tes reins - de tes

pensées - moi que l’on

dit presque mort - à qui

l’on ne veut plus parler -

qui n’inspire que la fin -

je ne suis qu’à l’orée

de ton sexe -  de retour

là sur le bord de tes

lèvres - comme au

bord de la vie - tu sais

tout de mes travers -

tu sais tout de mes

excès - de mon âme

en absence - me

retrouver dans cet

état - cet état impra-

ticable - moi que l’on

dit inabordable - dans

ma funeste attente

je m’enfonce et je

reviens à ta surface -

me compromettre

en être fier et te

rendre à ce point

brûlante - qu’à ton

contact je deviens -

me compromettre

en être fier et te

rendre à ce point

maléfique - que ma

vision s’envenime

de tes convulsions -

moi que l’on dit

impardonnable tu

m’offres un salut

inespéré -

 

 

 

Reste la Vie

Le lancinant
Retour sur la
Côte - et la
Raideur terrifiée
Parfois de ces 
Mouvements -
Comme on reprend
Des forces mon
Ange - comme on

Les perd ensuite -
Terrible voyage de
Retour - le même
Qui se lit sur le
Visage des mecs
Station Place d'It. 
Encore le mot
Lancinant qui s’
Incruste - cette
Phrase - un passage 
Qui te plonge dans 
Une inquiétude folle - 
Ne pas t'assoir parmi
Eux - jamais - plutôt
Crever - plutôt perdre
Jusqu'à sa respiration
Régulière -

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-youtube

© 2023 by EDUARD MILLER. Proudly created with Wix.com

Abonnement pour le site (newsletters, textes, suivi...)

ISSN : 2425-5947    

Découvrez le petit journal du FPM en piquant sur le taureau!

En affinité
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now